Valise ou sac à dos? Que choisir pour voyager?

Classé dans : Avant de partir | 0
valise-ou-sac-a-dos

Jusqu’à présent, je ne m’étais jamais vraiment posée la question de savoir s’il valait mieux choisir une valise ou un sac à dos pour voyager.
Mais c’est durant ma dernière escale à l’aéroport de Dubaï et en voyant défiler tous ces voyageurs les uns avec des valises à roulette, les autres avec des sacs à dos, que j’ai commencé à me pencher sérieusement sur la question.
 

Ce jour-là, je partais avec ma valise à roulette et un sac à dos cabine déjà bien assez lourd comme on n’a pas d’autre choix que de prendre avec nous ordinateur portable, téléphone et appareil photos. Et là, j’ai réalisé que je me verrais mal porter un sac de plus de 20 kg sur le dos durant tout un voyage.

Mais alors pourquoi tant de personnes choisissent encore le sac à dos?

En y réfléchissant de plus près, je me suis dit bon d’accord, celui qui part faire un trek au Népal ne va pas emmener sa valise à roulette à 3000 m d’altitude 🙂 Mais qu’en est-il des autres touristes?
Alors voyons un peu les avantages et les inconvénients de la valise et du sac à dos.

 sac-a-dos


AVANTAGES DU SAC A DOS
:

  • On emportera moins de choses étant donné que l’on va le porter sur le dos
  • Il comporte de nombreuses poches où l’on peut camoufler des tas d’affaires
  • Les mains sont libres pour marcher, prendre des photos, regarder son plan, son téléphone
  • On peut garder son sac à dos avec soi dans le bus ou le train et éviter de se le faire voler
 
INCONVENIENTS DU SAC A DOS
 
  • Posé la plupart du temps sur le sol, il sera vite sale et mouillé en cas de mauvais temps
  • Difficile de retrouver ses affaires dans un sac à dos surtout quand on a camouflé des objets un peu n’importe où (là je parle en connaissance de cause…)
  • Les habits seront souvent froissés. Même si on est plus relax en voyage, on n’a pas forcément envie de donner une mauvaise image de soi
  • Trop lourd ou mal adapté, il entraînera des maux de dos
  • On vous prendra pour un touriste fauché si vous arrivez dans un hôtel chic
  • Vous ne pourrez pas ramener beaucoup de souvenirs ou transporter des objets fragiles
  • Sans cadenas, vous pourrez vous faire voler plus facilement.

la-valise
 
AVANTAGES DE LA VALISE
 
  • Avec ses 4 roulettes, c’est la facilité de voyager sans se fatiguer.
  • Etanche, la valise peut prendre la pluie 
  • Solide, elle est bien adaptée pour les objets fragiles (surtout quand on voit comment sont manipulés les bagages dans les aéroports)
  • Sécurisée avec un code, on pourra y conserver papiers importants et argent
  • Vos habits pourront être rangés soigneusement sans être pliés, surtout si vous choisissez une valise avec un rabat  à l’intérieur comme la mienne
  • Elle vous servira de siège si vous n’avez pas de place dans le train
 
INCONVENIENTS DE LA VALISE
 
  • Difficile de monter des escaliers avec une valise
  • Pas adaptée pour rouler sur le gravier, le sable et encore moins en montagne
  • Peut être encombrante si vous voyagez en bus
  • Vous devrez l’ouvrir devant tout le monde pour y prendre des affaires
  • Vous pourriez être considéré comme un « touriste » et non comme un voyageur
  • Voyager avec une valise donne l’impression d’être plus fortuné et incite à nous voler

valise-sac-a-dos

Je ne dirais pas que l’un est préférable à l’autre mais que cela dépend plus du type de voyage prévu. S’il s’agit d’un voyage purement itinérant ou de randonnée en montagne, dans ce cas le sac à dos sera le bagage le mieux adapté, c’est une évidence. Mais encore faut-il avoir la force physique de porter un sac de 20kg sur le dos.
Le voyage est avant tout synonyme de liberté alors porter un sac à dos durant tout un voyage n’est pas toujours une partie de plaisir croyez-moi.

Par contre si vous avez l’intention de passer plusieurs nuits dans le même hôtel ou si vous voyagez avec un chauffeur, la valise ne posera pas de problème dans ce cas-là.
 
Mais sachez que vous ne trimbalerez pas votre gros sac à dos ou votre valise tous les jours avec vous. La plupart du temps, ils resteront dans votre chambre d’hôtel et vous partirez découvrir les environs avec un sac à dos léger pour la journée.
 

Voilà donc la réflexion qui me pousse à dire que l’on peut très bien voyager avec une valise à roulette. Je suis consciente qu’elle n’a pas zéro défaut et l’inconvénient majeur que j’ai pu rencontré reste les marches d’escaliers, très difficiles à monter avec une valise.

Mais c’est pourtant le bagage que j’ai adopté: la valise pour voyager et le sac à dos plus léger pour visiter sur place.
Nous avons la chance de trouver aujourd’hui des valises à roulette légères et robustes sur le marché alors pourquoi s’en priver? Pour ma part, j’ai investi dans une petite valise Roncato et j’en suis très satisfaite.

Alors pourquoi tant de voyageurs choisissent encore le sac à dos?

Et bien je pense que la réponse n’est pas d’ordre pratique, mais plutôt celle-ci: S’afficher avec une valise plutôt qu’un sac à dos pourrait casser le mythe du « voyageur » aventurier, débrouillard et vous exposer au dénigrement de la part des backpackers. Sincèrement, je pense que la raison est plutôt celle-ci et j’ai d’ailleurs parfois été confrontée au regard ironique de certains routards.
 
Le backpacker, routard en français, est un terme né dans les années 80 avec les premiers guides de voyages désignant le voyageur qui parcourt le monde avec son sac sur le dos.
Le backpacker est considéré  comme « un voyageur en quête d’aventure, de liberté et d’authenticité, qui rejette le tourisme de masse et voyage avec un bagage limité, privilégiant l’hébergement, la nourriture et le transport à faible coût » .

Pourtant, même s’il ne veut pas l’admettre, le backpacker est devenu au fil des années un aventurier d’un nouveau genre. Un aventurier qui a perdu ses illusions de liberté et qui ne voyage plus hors des sentiers battus même si cela fait toujours partie de son idéal de voyage.

Le backpacker retrouve son semblable dans des hôtels ou des auberges de jeunesse dont les guides de voyages font la promotion principalement en Asie: Thailande, Laos, Vietnam, Cambodge sont les destinations à la mode des routards, pour y découvrir une culture bien sûr mais aussi pour y faire la fête.


Le backpacker de notre époque veut prouver que lui seul sait voyager à moindre coût, en quémandant un toit chez l’habitant qu’il ne dédommagera pas toujours, prétextant que les autochtones sont bien accueillants dans le pays.

Le backpacker veut prouver que lui seul sait prendre des risques en s’empressant d’afficher un selfie au bord d’un précipice sur les réseaux sociaux, toujours en quête de valorisation auprès d’un public avide de ce genre de trophée stupide.

Je vous invite d’ailleurs à lire cet article qui en dit long sur la pratique de certains backpackers qui dépassent les limites du politiquement correct. Mais tous les backpackers n’en n’arrivent pas à ce stade heureusement.
 

Personnellement, je ne me suis jamais sentie appartenir au monde des backpackers. Ni d’ailleurs au monde des « touristes » et n’en déplaise à certains, je pense que finalement nous sommes tous des touristes qui découvrent un pays aux yeux des locaux.

Au fil des années, le voyage a pris une tournure plus affirmée, préférant construire mes itinéraires moi-même au gré de mes envies, fuyant les voyages en groupe au profit de rencontres plus authentiques.

Dormir dans des auberges de jeunesse et partager une chambre à 15 personnes n’a jamais fait partie de mon idéal de voyage mais je ne suis pas non plus une adepte des hôtels de luxe et j’essaie de privilégier au maximum le logement chez l’habitant ou en chambre d’hôtes.

Et s’il y a bien une chose que je déteste le plus quand je voyage à l’étranger, c’est fréquenter des lieux envahis aussi bien par des backpackers que des touristes car je ne parcours pas 7000 km pour me retrouver à l’autre bout du monde avec mes semblables, mais avec des locaux pour y découvrir leur vie et leur culture.

 

Voilà, ceci n’était qu’un petit aparté ou un petit coup de gueule si vous préférez mais il était important pour moi de clarifier ce problème qui est bien réel.

Sincèrement, je ne pense pas que le fait de voyager avec un sac à dos plutôt qu’une valise fera de vous un « voyageur ». Chacun a des rêves différents et tant mieux sinon tous les touristes voyageraient au même endroit.

Chaque voyage est une aventure
. Chaque rencontre est un enrichissement.
Alors ce qui compte finalement ça n’est pas de voyager avec une valise ou un
sac à dos
mais c’est de réaliser nos rêves et de les vivre avec intensité.

 
Et vous, vous préférez voyager avec une valise ou un sac à dos? N’hésitez pas à me laisser vos commentaires. Et peut-être avez-vous d’autres arguments que je n’ai pas évoqués qui pourraient me faire changer d’avis?
 
Vous avez aimé cet article? N’hésitez pas à le partager!
Suivez mes voyages sur ma page Facebook, c’est par ici…
like-facebook
Suivre OneDay-OneDream:

Un blog avec photos, articles et conseils pour vous donner envie de voyager autour du monde.

Vos commentaires