Visiter le Sri Lanka au mois d’août

Classé dans : Sri Lanka | 0

sri-lanka-Trincomalee

Visiter le Sri Lanka au mois d’août est tout à fait possible même si la saison touristique s’étend plutôt de décembre à mars.
Le Sri Lanka est l’une des rares destinations où l’on peut voyager toute l’année. Alors que la côte sud et la côte ouest sont ensoleillées à cette période, la côte Est est arrosée par la mousson. Inversement, lorsqu’il pleut à l’ouest en été, il fait généralement beau à l’Est, la période sèche s’étendant de juin à septembre. 

Disposant de 3 semaines au mois d’août, j’ai donc choisi de m’envoler au Sri Lanka pour y visiter la côte Est cette fois-ci. Contrairement aux autres côtes où la mer est souvent déchainée, la côte Est située entre Nilaveli et Batticaloa est relativement calme et vous pourrez généralement vous baigner sans crainte.

sri-lanka-beach

Il est utile de rappeler que la guerre a duré de 1983 à 2009 au Sri Lanka, opposant les Tigres Tamouls, de religion hindoue et les Cinghalais, bouddhistes. Les Tigres souhaitant l’indépendance du nord et l’Est de l’île, majoritairement peuplé par les Tamouls. Ce n’est qu’en 2009 que la guerre a pris fin, ce qui a fortement retardé le développement touristique sur la côte Est.

Peu  peu, des hôtels ont vu le jour et les européens sont d’ailleurs nombreux à avoir investi à Nilaveli, Uppuveli ou encore Batticaloa. Les plages sont donc encore désertes et c’est plus tôt le calme que l’on vient rechercher ici loin du tumulte des stations du sud.

Mais si le Sri Lanka est à dominante bouddhiste, la côte Est est majoritairement hindoue et surtout musulmane. On croisera surtout des temples hindous sur notre chemin.

kali-temple-trincomaleeMais également des mosquées.

sri-lanka-mosque 

Comment se rendre sur la côte Est du Sri Lanka?

Si vous souhaitez visiter la côte Est du Sri Lanka avec un chauffeur privé, vous pouvez contacter Ruwan, mon ami Sri Lankais qui est d’une extrême gentillesse et m’a accueilli plusieurs fois dans sa famille à Hikkaduwa.

Par contre, si vous préférez organiser votre voyage vous-même, le bus et le train seront les transports bon marché à privilégier.

Cette fois-ci, j’ai opté pour le train au départ de Colombo et j’ai réservé l’hôtel Omega tout proche de la gare afin d’être sur place tôt le matin. Un hôtel un peu cher comme dans toutes les grandes villes et loin d’être un luxe. Petite chambre mais climatisée. Restaurant au rez-de-chaussée fréquenté par des hommes qui vous dévisagent, se demandant ce qu’une étrangère vient faire dans un pareil endroit.

sri-lanka-train-railway

Il faut savoir qu’il n’est pas facile de trouver un hôtel correct et bon marché à Colombo. L’hôtel Omega est par contre tout proche de la gare. Un Tuk-Tuk vous y emmènera en quelques minutes pour une centaine de roupies. Si vous recherchez un hôtel proche de la gare de Colombo, voici la liste des hôtels disponibles sur Booking.

Le Sea fish, un restaurant proche de la gare de Colombo

sri-lanka-seafish-restaurant-

Une petite parenthèse si vous êtes à la recherche d’un restaurant proche de la gare de Colombo Fort, je vous conseille le Sea fish. C’est mon chauffeur de Tuk-Tuk qui m’a emmené ici. Il est fréquenté par les touristes et les groupes en excursion mais les tarifs y sont corrects et les plats copieux. Indiquez le nom à votre chauffeur, il trouvera ce restaurant facilement.

Alors pour les trains à destination de Trincomalee, 2 départs au choix depuis la gare de Colombo. Changement à Galoya Junction pour le train de jour mais aucun risque de vous perdre, la gare est toute petite 🙂

Un train de nuit:

Colombo Fort/Trincomalee
Départ 21.30 arrivée: 5.30

Un train de jour:

Colombo Fort/Galoya Junction
Départ 6.05 UDAYA DEVI (express train) arrivée: 11.36

Galoya Junction/Trincomalee
12.00 (local train) arrivée 13.40
2è train possible: 15.00 arrivée Trincomalee 16.37

train sri lanka

Allez faire un tour sur le site Seat61 qui regorge d’informations pour les déplacements en train au Sri Lanka. Vous y trouverez les horaires, les tarifs et bien d’autres astuces pour préparer votre voyage.

Par contre, vous ne pourrez pas réserver votre billet en ligne. Les trains disposent d’un ou plusieurs wagons de ‘places réservées’ qui peuvent être achetées jusqu’à 30 voir 45 jours avant le départ à la gare uniquement. Mais vous pourrez toujours monter dans le train sans place réservée. Le train pour Trincomalee n’était pas aussi bondé que ceux descendant vers le sud.

Si vous voyagez avec des bagages, je vous conseille plus tôt le train où vous disposerez de plus d’espace car parfois on ne vous autorisera pas à monter avec des bagages dans le bus ou bien on vous comptera 2 places au lieu d’une, ce qui m’est arrivé plusieurs fois.

sri-lanka-bus
Le train reste tout de même moins risqué que le bus et à peine plus long. Il faut compter 8 heures pour rejoindre Trincomalee depuis Colombo. En prime, le voyage de jour nous permet de découvrir une bonne partie de l’île à un rythme de croisière.

sri-lanka-Lanka-paddy-field

Et vous pourrez déguster les nombreuses spécialités Sri lankaises vendues dans le train. A chaque arrêt dans les gares, des vendeurs montent dans le train pour y vendre de l’eau, des cacahuètes, des fruits, du café… Ils sont rapides comme l’éclair et vous les entendrez arriver au loin au son de leur voix comme s’ils chantaient.

Où séjourner près de Trincomalee?

3 choix possibles pour rayonner autour de Trincomalee. Choisir un hôtel à Trincomalee, Uppuveli ou Nilaveli.

La plupart des personnes ayant visité l’Est du Sri Lanka préféraient apparemment séjourner à Nilaveli pour sa belle plage contrairement à Trincomalee qui est plus une ville ou Uppuveli qui commence à être envahi par les backpackers.

Pour ma part, je n’ai pas été emballée par la plage de Nilaveli qui manque de cocotiers, mais le tsunami de 2004 a fait des dégâts malheureusement. Elle n’est pas toujours très propre car les locaux l’utilisent aussi pour la pêche, elle est fréquentée par les vaches qui viennent y dormir la nuit comme un peu partout au Sri Lanka ou en Inde et vous n’avez finalement pas grand chose à faire aux alentours.
Sauf si vous prévoyez de faire du snorkelling et de nager avec les requins sur l’île de Pigeon island mais il vaut mieux arriver très tôt le matin afin d’éviter le raz-de-marée de touristes.

nilaveli-beach

Par contre mon hôtel était sympa, le Bella Nilaveli Beach, tenu par Anna et son mari Sri lankais. J’avais réservé un bungalow qui venait d’être terminé, grande chambre et belle salle de bain en plein air.

Que penser d’Uppuveli?

J’ai trouvé la plage d’Uppuveli très belle, propre et bordées de cocotiers, la carte postale parfaite. Davantage fréquentée par les touristes certes, ce que je déteste lorsque je voyage à l’étranger mais une plage telle que je les aime. Et de plus on y trouve un grand choix de petits restaurants le long de la rue à des prix tout à fait corrects.

sri-lanka-uppuveli-beach

sri-lanka-beach-uppuveli

Si vous séjournez à Nilaveli, la solution est donc de louer un scooter à la journée et de vous balader jusqu’à Trincomalee. En cherchant un peu, je suis tombée sur l’hôtel Nilaveli Hybrid Holiday qui peut  vous fournir un scooter à la journée pour 1500 roupies, bon marché comparé au Tuk-Tuk qui vous demandera 700 roupies pour aller à Trincomalee. Voici leur e-mail si vous souhaitez les contacter avant votre départ: info@nilavelihhh.com – tel: 077 4366622.

Mais personnellement, j’ai eu un gros coup de coeur pour la plage de Trincomalee. Il faut dire qu’il faisait très beau ce jour-là, la mer était turquoise et les barques des pêcheurs et filets de pêche apportaient cette petite touche colorée qu’il manquait à Nilaveli.

sri-lanka-trincomalee-beach-morningLa plage de Trincomalee au petit matin

Puis la mer prend une belle couleur turquoise dans la journée

sri-lanka-trincomalee-beach-fish-net

sri-lanka-trincomalee1

J’ai beaucoup aimé ce petit coin plein de vie sur la plage de Trincomalee où les barques colorées et les filets des pêcheurs sont posés sur le sable en marchant le long de la plage sur la droite.

 

Que visiter à Trincomalee?

Le Fort Frederick n’a pas beaucoup d’intérêt mais d’ici vous pouvez monter jusqu’au temple de Koneswaram situé sur un rocher. La promenade est très agréable et vous verrez de nombreuses biches sur votre chemin. Par contre, n’oubliez pas votre lotion anti-moustiques car ces petites bêtes aiment fréquenter les endroits situés sous les banyans 😆

Le temple Koneswaram est situé dans un beau cadre qui surplombe la mer avec la statue géante de Shiva tout en haut d’un rocher. Un bel endroit à ne pas manquer à Trincomalee pour la beauté du site.

Vous pourrez également visiter le temple de Kali situé au centre de Trincomalee, très coloré avec ses magnifiques sculptures des divinités hindoues. C’est un autre bel endroit à ne pas manquer que j’ai d’ailleurs préféré au temple de Koneswaram. Vous y verrez les Sri Lankais brûler des bâtons d’encens et faire des offrandes aux Dieux et avec un peu de chance vous assisterez peut-être à une belle cérémonie avec des musiciens.

Les sources thermales de Kanniya sont classées site archéologique depuis 2011. Un monastère bouddhiste était présent sur le site il y a encore quelques années mais il a été en partie détruit pendant la guerre.  Il s’agit de 7 puits d’eau de sources chaudes où les familles tamoules viennent pour se purifier. Un site pas exceptionnel mais tout de même intéressant pour y voir les rituels des locaux.

sri-lanka-kaniya-hot-springs

Le marché de poissons est beau à voir, vous pourrez vous y balader tôt le matin pour y voir la pêche du jour. C’est un lieu qui est rarement fréquenté par les touristes en tout cas j’étais la seule touriste ce jour-là.

Vous trouverez également du poisson séché en vente un peu partout dans Trincomalee. Les échoppes sont très belles à voir pour nous occidentaux, peu habitués à cette pratique.

Le marché de fruits et légumes de Trincomalee vaut également le détour. On y trouve tout ce qui est cultivé au Sri Lanka comme les avocats, carottes, haricots, tomates, navets, lentilles, piments ou encore noix de coco, bananes, ananas, jaquier, ramboutans, papayes, mangues… le choix est énorme et invite vraiment à cuisiner. J’ai toujours été impressionnée par les beaux étals d’avocats qui sont bien récoltés sur l’île. C’est également l’occasion d’acheter des épices comme la cannelle, la cardamone, le poivre noir, le clou de girofle ou la noix de cajou à un bien meilleur prix que dans les boutiques.

Si vous louez un scooter, vous pourrez vous balader jusqu’au port pour y voir les bateaux colorés et vous vous arrêterez en chemin regarder les pêcheurs tirer leurs filets, ce qui est toujours beau à voir.

sri-lanka-fishermen-trincomalee

Le restaurant Kingfisher à Trincomalee

J’ai découvert un restaurant bien sympa situé juste derrière le port, le Kingfisher. Voici un petit aperçu de leur carte: rice & curry, fried rice, koththu, sea food, grill, fruit juice…J’ai mangé plusieurs fois dans ce restaurant, les prix étaient corrects et les plats très bons. Beaucoup de Sri lankais s’arrêtent d’ailleurs acheter leur lunch packet ou leur dîner.

sri-lanka-restaurant-kingfisher-trincomalee

 

Marble Beach

Un autre bel endroit que j’ai découvert en me baladant. Marble Beach, une jolie plage située dans la baie de Trincomalee, fréquentée essentiellement par les locaux. Le site appartient encore à l’armée qui a réquisitionné beaucoup de terrains pendant la guerre. Celui-ci a été transformé en complexe de vacances. L’accès est toujours règlementé par 2 militaires qui vous soutireront quelques roupies pour le parking puis vous accèderez quelques minutes plus tard à ce petit coin de paradis.  Vous pourrez vous y baigner sans crainte car il n’y pas de vagues et l’eau y est très claire. Les familles Sri Lankais viennent s’y baigner en fin de journée.

sri-lanka-marble-beach

Voici la google map où vous retrouverez les principaux sites à visiter à Trincomalee. Il vous suffit de l’agrandir pour y faire apparaître les lieux intéressants à voir à Trincomalee et dans les environs.

 

Ainsi s’achève ce premier article sur la côte Est du Sri Lanka dans lequel j’ai essayé de regrouper les principaux sites à voir entre Nilaveli et Trincomalee. J’espère vous avoir donné l’envie de pousser votre voyage jusqu’à la côte Est qui n’est pas toujours visitée lors d’un premier voyage au Sri Lanka par manque de temps.

N’hésitez pas à me contacter si vous avez des questions, des remarques ou des précisions à apporter à cet article. J’essaierai d’y répondre et serai heureuse de vous aider à préparer votre prochain voyage. Laissez-moi un commentaire ou adressez-moi un message.

Et pour terminer, un petit clin d’oeil à ces vendeurs de glace qui parcourent l’île en petite voiturette colorée. Vous les entendrez arriver au loin au son d’une jolie musique enfantine que vous garderez longtemps en mémoire 🙂 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Vos commentaires