La Malaisie, entre tradition et modernité. Un pays à découvrir

Classé dans : La Malaisie | 0

la-malaisie-decouvrir
Terre de contraste entre tradition et modernité, la Malaisie nous invite à un voyage au coeur de paysages préservés, plages de rêve, jungle, plantations de thé et surtout melting-pot de religions qui donne à cette destination une richesse culturelle incontestable.

chinatown-terengganu

Mosquées, temples et églises cohabitent dans ce pays au fort passé colonial où portugais, hollandais et anglais ont laissé un héritage riche et coloré.

mosque

Plus de la moitié de la population, les malais, est de confession musulmane en Malaisie. L‘islam est élu religion d’état et garantit en théorie la liberté à la population multi-ethnique d’exercer sa religion. Ainsi chinois bouddhistes, taoïstes, chrétiens et indiens hindous essaient de vivre en harmonie.

malaysian-women

Ici la femme musulmane porte fièrement le hijab, rose, bleu, violet, il y a comme un effet de mode dans l’air alors que la touriste chinoise se pavane en short, véritable paradoxe dans un pays où l’islam est monté en flèche ces dernières années. Mais la Malaisie est ce pays de controverse où tradition et modernité se mêlent à chaque coin de rue.

clan-jetties-penang

 

OU SE TROUVE LA MALAISIE?

La Malaisie est située en Asie du sud-est et partage les frontières avec la Thailande au nord et Singapour au sud.

carte-malaisie
Elle est constituée:

  • d’une Malaisie péninsulaire avec la capitale cosmopolite de Kuala Lumpur, la ville la plus peuplée du pays dominée par les tours Petronas, coeur industriel, financier et culturel de la Malaisie. 
  • d’une Malaisie orientale à l’est avec les états de Sabah et Sarawak situés sur l’île de Borneo.

INFORMATIONS PRATIQUES

Superficie
: 330 345 km2
Population: 32 364 348 habitants (2018)
Capitale: Kuala Lumpur
Langue: malais, anglais, chinois, tamoul
Religion: l’islam
Décalage horaire: +6h en été et +7h en hiver avec la France
Formalités: passeport. Pas de visa pour les français séjournant moins de 3 mois.
L’électricité: prises de 220 volts avec fiches plates à l’Américaine.

Monnaie: le ringgit (MYR)  1€ = 4,68 MYR.


INTERNET EN MALAISIE


Le réseau de télécommunication est excellent et vous pourrez acheter dès votre arrivée à l’aéroport une carte sim locale pour quelques ringgits. De nombreuses boutiques sont présentes à l’aéroport. J’ai choisi une carte de 7 Gb chez le fournisseur DIGGIT valable 30 jours. Tarif: 50 MYR soit un peu plus de 10€. Aucun souci à noter, le réseau était d’une incroyable rapidité comparé à d’autres pays d’Asie.

LE CLIMAT

La Malaisie bénéficie d’un climat équatorial. Le temps est chaud et humide toute l’année avec des températures moyennes comprises entre 23°C et 33°C.
Le pays est arrosé par une mousson de novembre à mars sur la côte Est de la Malaisie péninsulaire et une mousson de mars à mai sur la côte ouest.
La mer est chaude et permet de se baigner dans une eau avoisinant les 30°C. 
L’altitude quant à elle apporte de la fraîcheur, notamment aux Cameron Highlands, situés à l’intérieur du pays, où la température oscille aux alentours des 20°C. 
La haute saison se situe entre décembre et février pour la côte ouest et juin et septembre pour la côte est. La meilleure période pour visiter la Malaisie s’étend de juin à septembre.

QUE VISITER EN MALAISIE?

 

LES ILES 💗💗💗

La Malaisie possède des îles paradisiaques avec une eau claire et des fonds marins exceptionnels. Tioman, Redang, Kapas, Perhentians, Langkawi, Penang, Pangkor… pour ne citer que les plus grandes.
pulau-besar-beach

Pulau Besar sur les îles Perhentian

plage-redangL’île de Redang

LES MOSQUEES

Le pays est à majorité musulmane donc autant vous dire que les mosquées foisonnent en Malaisie. La plupart du temps elles sont blanches mais elles peuvent parfois prendre des allures très modernes comme la mosquée de cristal à Kuala Terengganu.

crystal-mosque

 

LES TEMPLES BOUDDHISTES ET CHINOIS

Les temples bouddhistes et chinois sont également très présents dans toute la Malaisie. Le temple Kek Lok Si situé sur les hauteurs de Penang est très certainement le plus beau temple de tout le pays,  avec ses salles de prière, ses pagodes et ses bassins extérieurs. Un endroit à ne pas manquer à Penang.
Kek-lok-si

Le temple Kek Lok Si à Penang

 

LES TEMPLES HINDOUS

Ils ne sont pas aussi nombreux mais on peut en voir de très beaux comme les grottes de Batu (Batu Caves) au nord de Kuala Lumpur. Il s’agit d’une grotte qui abrite des sanctuaires richement décorés que l’on atteint après avoir grimpé un escalier de 272 marches. L’ensemble est orné d’une statue en or de 42 m de haut, le dieu de la guerre Murugan. Un beau site à visiter près de Kuala Lumpur.

 

batu-caves
Batu Caves au nord de Kuala Lumpur

LES EGLISES

Les églises sont plus rares en Malaisie mais vous pourrez en voir quelques-une au détour d’une rue, souvent coincées entre une mosquée et des buildings comme à Kuala Lumpur. Ce sont dans les villes comme Malacca, où l’empreinte coloniale est plus forte qu’elles se concentrent le plus.

LES PLANTATIONS DE THE

Les Cameron Highlands, situés à 1400 m d’altitude, sont la partie verte de la Malaisie occidentale. On y trouve des plantations de thé mais aussi des cultures de fruits et légumes, le climat y étant doux et humide toute l’année.
malaisie-plantation-the


LE STREET ART A PENANG

La ville de George Town sur l’île de Penang est très certainement l’endroit à ne pas manquer en Malaisie même si au premier abord cette île ne semble pas vous intéresser plus que cela. C’était mon cas, jugée trop touristique à tort, je l’ai pourtant rajoutée à mon itinéraire et j’ai eu un vrai coup de coeur pour cette ville. On ne vient pas à Penang pour ses plages mais pour son patrimoine colonial riche et coloré et surtout pour son street art présent à chaque coin de rue qui a fait la notoriété de George Town.

colonial-house-penang3

street-art-penang


LES
SINGES 💗💗💗

S’il y a une chose qui définit le plus la Malaisie, ce sont bien les singes. Vous en verrez un peu partout, il suffit de lever la tête car ils vivent la plupart du temps dans les arbres: macaques à longue queue, orangs-outans sur l’île de Bornéo ou semnopithèques obscurs, ces singes noirs aux yeux cerclés de blancs qui vivent sur les îles Perhentian. Ce sont mes préférés, ils sont tellement beaux 😍

singes-malaisie

On peut également voir les animaux vivant dans la jungle comme le lézard, le varan, l’écureuil et de nombreux oiseaux. Et lorsque que vous entendrez bouger les feuilles au sol dans la forêt, il s’agira bien souvent d’un varan.

varanUn petit varan

hornbill

Le hornbill, un oiseau vivant sur l’île de Pangkor

poisson-malaisie


La faune sous-marine est d’une incroyable richesse. J’ai pris cette photo du ponton de la plage de pulau Besar aux Perhentians avec mon appareil photo. Désolé pour la qualité… Imaginez-vous juste en train de nager au milieu d’un banc de poissons comme celui-ci. Un vrai régal!

 

POURQUOI LA MALAISIE?

Je ne pensais pas visiter un jour la Malaisie, tout comme l’Inde où je suis finalement partie 3 fois, mais en surfant sur le net je découvre les îles Perhentian et là c’est le coup de foudre. C’est décidé, la Malaisie sera ma prochaine destination de voyage!
D’abord prévu en juin, je modifie mes dates de départ pour le mois de mai, des vacances scolaires asiatiques tombant en juin, moi qui ai horreur des hordes de touristes quand je voyage. Et il paraît que les touristes chinois déboulent de toute part et prennent d’assaut les bus, trains et aéroports.
Mais petit problème, je dois faire un choix entre vacances des asiatiques en juin ou ramadan en mai. Je prends donc le risque de partir 3 semaines pendant le ramadan.

VOYAGER EN MALAISIE PENDANT LE RAMADAN

La Malaisie est un pays de religion musulmane, plus de la moitié de la population pratique l’islam. C
ette année, le ramadan commence le 16 mai et se termine le 14 juin. Pas de chance, moi qui avait prévu de partir début juin. D’après ce que j’ai pu lire, les restaurants et magasins tenus par les musulmans pourraient rester fermés durant la journée. Mais de nombreux restaurants sont tenus par des chinois qui eux continuent leur activité.

Mon bilan
: aucun souci à Kuala Lumpur et Cameron Highlands où la majorité des commerçants sont indiens ou chinois. Pas de problème non plus à Pulau Besar sur les îles Perhentian ni à Penang où l’on trouve bon nombre de restaurants chinois.
Un peu plus difficile sur Pulau Kecil, la 2è île des Perhentian où quasiment tous les commerces étaient fermés autour du terminal d’embarquement mais pas de souci à Long Beach et très difficile sur l’île de Pangkor où j’ai eu du mal à trouver de quoi manger aussi bien le midi que le soir. 
Il est donc tout à fait possible de voyager en Malaisie durant le ramadan, mais cela peut parfois poser problème dans certaines villes à majorité musulmane.

COMMENT VENIR EN MALAISIE?


Il n’existe à ce jour aucun vol direct de la France vers la Malaisie, il vous faudra donc faire escale à Dubai avec Emirates ou Doha avec Qatar Airways pour ne citer que les deux compagnies les plus intéressantes au niveau tarif et durée de vol, mais bien d’autres compagnies proposent également la Malaisie.

J’avais également noté la compagnie Oman Air au départ de Paris qui proposait des tarifs intéressants mais je n’ai pas encore testé cette compagnie. Si vous l’avez fait, merci de laisser un commentaire qui sera utile aux futurs voyageurs.

Pour ma part, j’ai voyagé avec Qatar Airways au départ de Genève étant donné que je suis plus proche de Genève que de Paris. Mon billet m’a coûté 568 € avec un bagage en soute de 30 kg maximum.
Attention si vous devez prendre un vol à l’intérieur de la Malaisie comme je l’ai fait avec Air Asia, veillez à bien respecter les poids autorisés qui sont généralement inférieurs. Pour ma part, j’avais réservé un bagage de 25kg chez Air Asia.

COMMENT SE DEPLACER EN MALAISIE
?
bus-online-ticket-malaysia


Il est très facile de voyager en Malaisie, les infrastructures routières sont excellentes, les bus et les trains sont confortables, les vols sont très bon marché, les ferries et speed boats vous conduisent sur les îles. De plus, si vous souhaitez planifier votre voyage avant votre départ et régler une bonne partie de vos transports par carte de crédit, de nombreux sites internet vous le permettent comme ceux que j’ai pu utiliser:

Par contre ne soyez pas en retard car les bus sont ponctuels en Malaisie et prévoyez une petite laine car la climatisation est parfois un peu forte.
J’ai voyagé en bus de Kuala Besut aux Cameron Highlands. Mon billet m’a coûté 40 RM (8.50€) pour un voyage de 5h30 environ. Des Cameron Highlands à Penang 35 RM (7.50€), de Butterworth à Lumut pour l’île de Pangkor 19 RM (4€) et de Lumut à Kuala Lumpur 27.10 RM (5.80€).
J’ai réservé un seul billet en ligne, celui de Kuala Besut aux Cameron Highlands car je ne savais pas s’il y aurait de la place au dernier moment pour le bus de 10H. Je suis partie fin mai, une période où la saison est encore calme mais je ne saurais vous dire si la situation est la même en juillet/août, j’en doute fort.
air-asia
Pour les vols à l’intérieur de la Malaisie, je vous conseille la compagnie AIR ASIA qui propose des tarifs très bon marché. Il faut savoir que tout est payant chez les compagnies low cost, bagages, place dans l’avion… Mon billet de Kuala Lumpur à Kuala Terengganu m’a coûté une trentaine d’euros pour une durée de vol de 50 mn alors qu’il faut compter 5h en bus. 

Vous pouvez vous enregistrer en ligne afin de faciliter l’embarquement et vous devrez imprimer votre étiquette de bagage à l’aéroport avec votre numéro de réservation. Mais c’est très simple, je l’ai fait et vous pouvez demander de l’aide aux hôtesses si besoin. Le vol avec Air Asia s’est très bien passé, ponctuel et aucun incident à signaler.


GRAB, UNE APPLICATION DE GENIE

POUR VOYAGER EN ASIE DU SUD-EST

grab

C’est à Penang que j’ai découvert cette application. Je recherchais un taxi pour aller visiter un temple bouddhiste situé en dehors de la ville et là, un employé de l’hôtel me dit « ça va coûter cher ». Il faut installer Grab. Grab? c’est le cousin de Uber 🙂
Une fois la connexion internet et la géolocalisation établies, ton smartphone enregistre ta position. Tu entres ta destination et là miracle, l’appli te trouve un chauffeur dans la seconde qui suit pour quelques ringgits.
Une application vraiment marrante qui ressemble à un jeu vidéo car tu peux suivre en direct la voiture de ton chauffeur qui arrive. Je l’ai utilisé à gogo pour me déplacer dans Penang et aux alentours. Résultats j’ai fait de belles économies.
Exemple: taxi du terminal de ferries à mon hôtel: 16 RM avec un taxi contre 4 RM avec Grab.
Je l’ai également utilisé à Kuala Lumpur mais ça a été un peu plus difficile car il y a tellement de traffic et de gens utilisant Grab que parfois tu peux attendre plus longtemps. Imagines, tu es perdu dans une ville, et hop tu ouvre Grab, tu tapes ta destination et voilà ton sauveur Grab vient te chercher pour te conduire là où tu veux. C’est une application sensationnelle que j’adore!

LOCATION DE SCOOTER


Le permis international est nécessaire pour louer un scooter en Malaisie comme dans toute l’Asie d’ailleurs. Il n’est pas toujours facile de trouver des 2 roues à louer et si vous n’en trouvez pas, faites comme moi demandez au propriétaire ou employé de votre hôtel de vous louer le sien 🙄 bon nombre d’entre eux circulent en scooter et accepteront volontier de gagner quelques ringgits. Il faut compter environ 40 MYR pour un jour de location.


MON ITINERAIRE DE 18 JOURS EN MALAISIE

Souhaitant orienter mon voyage vers les îles, j’ai donc volontairement au départ prévu 2 nuits seulement sur Kuala Lumpur, les grandes villes n’étant pas trop ma tasse de thé. 
J’ai dû annuler l’île de Kapas au profit de l’île de Penang, n’ayant pu entrer en contact avec les Kapas chalets avant mon départ. Et une fois sur place, j’ai préféré écourter les nuits prévues sur Cameron Highlands, 2 nuits étant largement suffisantes.
J’ai pu ainsi rajouter une nuit supplémentaire sur Penang et l’île de Pangkor qui n’était pas prévue. Au final, je ne suis restée sur Kuala Lumpur qu’une nuit et deux demi journées de visite, bien qu’il y ait beaucoup de choses à voir.

Conclusion
:
Il est utile de prévoir un itinéraire avant son départ afin de ne pas perdre de temps sur place à rechercher quels sites visiter mais il est bon de rester flexible et pouvoir modifier son programme au gré de nos envies ou au gré de la météo. 
Je pense par exemple qu’une journée suffit amplement pour visiter les plantations de thé aux Cameron Highlands, les autres attractions comme les plantations de fraises ou jardins à papillons ou lavande ayant peu d’intérêt d’autant plus que la météo est très souvent pluvieuse dans cette région d’altitude.


Voici mon itinéraire tel que je l’ai finalement réalisé:

JOUR 1: Vol Genève/Kuala Lumpur avec Qatar Airways
JOUR 2: arrivée Kuala Lumpur 
JOUR 3: vol Kuala Lumpur/Kuala Terengganu 
Redang island
JOUR 4: Redang island
JOUR 5: Kuala Terengganu 
JOUR 6: Kuala Besut 
JOUR 7-8-9-10:  îles Perhentian
JOUR 11- 12: Cameron Highlands   
JOUR 13-14-15: Penang 
JOUR 16-17: Pangkor 
JOUR 18: Kuala Lumpur
JOUR 19: Kuala Lumpur
Vol retour sur Genève en soirée
JOUR 20: Arrivée Genève 

MES HOTELS, BUDGET ET AVIS


J’ai pour habitude de réserver mes hôtels avant mon départ sur Booking.com, par souci d’organisation et ainsi ne pas perdre de temps à rechercher un hôtel pendant mon voyage. Mais j’aime rester flexible et pouvoir modifier mon itinéraire une fois sur place, ce qui est possible avec l’annulation gratuite chez Booking.com.
Voici les hôtels que j’ai choisis, tarifs et avis personnel.

KUALA LUMPUR: QLASSIC HOTEL – 94.50 MYR/20.50 € la nuit

Jolie chambre, restaurants à proximité, par contre un peu loin de l’aéroport (20 mn environ)

REDANG ISLAND: REDANG DE RIMBA CHALETS – 190 MYR/40 € la nuit.

Jolis bungalows construits en terrasse avec vue imprenable mais chambre petite, sans charme et la plus chère de mon voyage. Possibilité de louer un scooter. Veillez à bien fermer les ouvertures de portes si vous ne voulez pas être envahis par des papillons de nuit.

KUALA TERENGGANU: HOTEL SENTRAL – 98 MYR/20.90 € la nuit.

Chambre petite mais correcte et très propre. Hôtel situé en plein centre à proximité de restaurants et commerces.

KUALA BESUT: IZ VILLAGE – 80 MYR/17€ la nuit

Chambre simple. Hôtel pratique si vous prenez le bateau pour les Perhentians.

PERHENTIANS: REEF CHALETS – 138 MYR/29.45€ la nuit.

Très beau bungalow en bois avec terrasse et vue sur la mer. Le plus: les singes à proximité.

CAMERON HIGHLANDS: HILLVIEW INN – 136.40 MYR/29.10€ la nuit.
Joli hôtel mais en rénovation pendant le ramadan. Chambre avec balcon mais froide et humide comme dans beaucoup de stations d’altitude (Nurawa Eliya au Sri Lanka)

Petit déjeuner à un prix raisonnable et réservation de billet de bus à la réception.

ILE DE PENANG: LAGENDA HOUSE – 115.66 MYR/24.68€ la nuit.

Très bel hôtel dans l’esprit de Penang, jolies peintures murales et déco sympa. Chambre un peu petite mais jolie. Insonorisation pas au top avec intérieur construit en bois. Restaurant un peu cher.

ILE DE PANGKOR: NIPAH BAY VILLA – 98 MYR/ 20.91€ la nuit

Très joli bungalow, le mieux équipé de tout mon voyage, des prises un peu partout et un frigo. Possibilité de louer un scooter.

KUALA LUMPUR: EASY HOTEL – 109.35 MYR/23.34€ la nuit

Petite chambre sans fenêtre, odeur d’humidité mais personnel très poli et serviable. Très bonne situation centrale, restaurants et centre commercial à proximité.


CONCLUSION
:
  • Les hôtels en Malaisie sont en général de bon standing avec toutefois un espace réduit pour la douche située dans les WC comme dans les autres pays d’Asie.
  • Les prix sont plus élevés qu’en Inde ou Sri Lanka surtout sur les îles Redang et Perhentian. Prévoyez un bon budget hébergement et restaurants.
  • L’air conditionné est souvent le bienvenu car il y fait chaud et l’air est plutôt rare en Malaisie y compris sur les îles.
    Je n’ai pas réservé de bungalow avec la climatisation aux Perhentians, beaucoup plus cher mais les chalets sont construits sous les arbres et ils sont équipés de ventilateur.
  • Vous pourrez utiliser les services de lingerie pour trois fois rien, les tarifs tournent aux alentours de 10 ringgits (2.10€) par kilo de vêtements.
  • Les transports sont bon marché. Bus, avion, train, bateau taxi, scooter et n’oubliez pas de télécharger l’application GRAB dès votre arrivée à l’aéroport. Vous ferez des économies énormes sur les dépenses en taxi.

Voilà ce 1er article sur la Malaisie touche à sa fin. J’espère vous avoir convaincu qu’il est très facile de voyager en Malaisie et j’espère surtout vous avoir donné l’envie d’y voyager.
Restez à l’écoute, d’autres articles suivront lorsque j’aurai un peu de temps pour écrire sur mon blog. A très bientôt sur OneDay-OneDream 😉


Si vous avez aimé cet article, merci de le partager sur les réseaux sociaux!

Suivez mes voyages sur Facebook

Oneday-Onedream-facebook

Suivre OneDay-OneDream:

Un blog avec photos, articles et conseils pour vous donner envie de voyager autour du monde.

Vos commentaires